Le Sot L'y Laisse

Le sot l'y laisse, ou les tribulations culinaires d'un prof passionné de cuisine... et de photos.

lundi 25 mai

Mettre en oeuvre de la crépine... en images


La crépine, le plus souvent de porc, c'est la membrane veinée de graisse qui entoure les intestins. Appelée également "coiffe" ou "toilette", elle sert à envelopper des préparations de charcuteries mais également des pièces de viande que l'on souhaite farcir et maintenir pendant la cuisson. Pendant la cuisson la graisse fond et nourrit la viande, ce qui la rend plus moelleuse et moins sèche. On ne voit quasiment plus la crépine en fin de cuisson.

MettreOeuvreCr_pine5



MARCHE A SUIVRE :

MettreOeuvreCr_pine3MettreOeuvreCr_pine4

  • Mettre la crépine dans une grande quantité d'eau bien froide avec du vinaigre blanc
  • Rincer et remettre dans de l'eau vinaigrée jusqu'à ce que la crépine soit bien blanche

Remarque : c'est pour éliminer les impuretés et le sang présents sur la crépine car à la cuisson le sang brunit et donne une coloration non désirée

MettreOeuvreCr_pine5bisMettreOeuvreCr_pine7

  • Etaler un peu de crépine sur la planche, la tailler pour l'adapter à l'élément à "crépiner", ici un râble de lapin
  • Enrouler de crépine en serrant sans excès

MettreOeuvreCr_pine8MettreOeuvreCr_pine9

  • Ficeler sans trop serrer et bien éponger sur du papier absorbant

Remarques :

  • Le fait d'enrouler un aliment farci de crépine, n'empêche pas de le ficeler, car les chairs, sous l'action de la chaleur pendant la cuisson, vont se déformer et la farce risque de s'échapper
  • Bien éponger, car la crépine ayant séjourné dans l'eau est chargée d'humidité, elle risque donc d'attacher au récipient de cuisson quand on va rissoler, rôtir ou sauter la pièce de viande

UTILISATION :

  • Paupiettes
  • Râble farci
  • Selle d'agneau farcie
  • Crépinettes

MettreOeuvreCr_pine10

Râble de lapin farci au foie gras...



Posté par CScrim à 10:05 - 13 Autres préparations et techniques... - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Merci....

    ...pour ces conseils qui ne sont pas faciles à trouver. J'hésiterai moins à me servir de crépine.

    Posté par Jeanine, mardi 26 mai à 20:32
  • Des souvenirs ...

    Je fais partie des gens dont les grands-parents, issus de la campagne,tuaient leur cochon chaque année. J'ai donc aidé à la fabrication des caillettes (de Chabeuil )avec cette crépinette mais aussi à celles des terrines, boudins, saucissons et saucisses.
    Je me ferai un plaisir de faire du râble de lapin à mon retour en France.
    Merci.

    Posté par Epicé@nne, samedi 30 mai à 16:01
  • Je ne suis pas très lapin mais là je me laisserai bien tenter.

    Posté par Hélène, mercredi 10 juin à 10:41

Poster un commentaire